Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial Forum Index Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial
Le site I'mPNC est heureux de vous accueillir sur ses pages et son forum.Il est dédié aux PNC (hôtesse de l’air et steward) et futurs PNC.Vous y trouverez des informations utiles pour débuter(centres de formation, adresses pour la visite médicale...)




 PNC Francais...PNC Du Monde...Exprimez-Vous C'est Votre Forum. Forum ouvert aux non inscrits aussi !! 
SkyCrew recruits, trains & employs cabin crew to Fly on Ryanair aircrafts in Morocco, for more info www.skycrewinfo.com
Profil bas à Air France sur la sécurité La compagnie pourrait difficilement faire face à une nouvelle tragédie.

 
Post new topic   Reply to topic    Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial Forum Index -> Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial -> Forum Airfrance
Previous topic :: Next topic  
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 17 Jun 2007
Posts: 397
Localisation: Germany
Féminin
Votre compagnie: CE

 PostPosted: Thu 11 Jun - 16:22 (2009)    Post subject: Profil bas à Air France sur la sécurité La compagnie pourrait difficilement faire face à une nouvelle tragédie. Reply with quote Back to top

                                            Profil bas à Air France sur la sécurité
                                             La compagnie pourrait difficilement faire face à une nouvelle tragédie.



                                             






Techniquement, c'est un stabilisateur de vol. Mais sur les photos prises le 8 juin au large de l'archipel Fernando de  Noronha au milieu de l'Atlantique, c'est un débris aux couleurs d'Air France, une pièce de métal soulignée en bleu-blanc-rouge sur une mer grise, le témoignage concret d'un drame invisible et silencieux qui s'est noué au dessus de l'océan et qui se projette tout à coup dans le réel, frappé des trois couleurs.

Le principe de précaution au cœur de la communication

Alors que les équipes de recherche en mer poursuivent leur macabre mission de repêcher les corps d'une partie de victimes du vol AF441 disparu le 1er juin, la reconstitution du scénario de la catastrophe a bien du mal à progresser. Après l'hypothèse du foudroiement avancée avec beaucoup d'imprudence par la direction de la compagnie quelques heures seulement après que l'alerte fut donnée, l'attention se focalise aujourd'hui sur un dysfonctionnement des capteurs de vitesse - les sondes Pitot fixées sur la carlingue. Toutefois, comme l'ont rappelé les responsables des compagnies de l'Association internationale du transport aérien (Iata) réunis à Kuala Lumpur le 8 juin, l'avion Airbus A330-200 exploité commercialement depuis avril 1998 et livré à quelque 340 exemplaires, est un des plus sûrs du moment. Et le constructeur garde leur confiance: si la consigne consiste à prendre des dispositions particulières concernant des capteurs ou d'autres pièces, les responsables des compagnies s'exécuteront. Mais pour l'instant, comme le souligne à chaque intervention le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), on en reste au stade des hypothèses.
L'avion disparu totalisait 18.800 heures d'exploitation au cours des 2.500 vols à son actif. Pour Air France qui compte une quinzaine d'A330 dans sa flotte, il présentait bien sûr toutes les garanties de sécurité. Mais pour ne pas être accusée d'immobilisme face au drame, la compagnie a décidé d'accélérer le remplacement des capteurs de vitesse sur ses A330 par d'autres plus récents et moins sensibles au risque de givrage. Y aurait-il donc, de ce côté, une présomption de défaillance? La compagnie s'en défend, invoquant seulement le principe de précaution. En réalité, elle veut surtout montrer à ses passagers comme à ses personnels qu'elle ne transige pas sur la sécurité. Une forme de communication par l'action.
La sécurité et la représentation syndicale des pilotes
Le risque de givre est une donnée constante du vol en altitude. Des procédures existent en cas de givrage des capteurs incriminés, et des situation identiques se sont déjà produites à maintes reprises sans entraîner de catastrophe. Mais des incidents ont déjà été signalés notamment sur un appareil d'Air Caraïbes, entraînant sur décision de  la compagnie le changement des capteurs de vitesse de ses A330. Air France elle-même avait engagé un programme identique. Avec la tragédie du vol AF447, les pilotes ont menacé de faire jouer leur droit de retrait, c'est à dire de refuser de prendre les commandes d'un appareil, sur lequel au moins deux des capteurs n'auraient pas été changés. Mais avec des nuances selon les syndicats: le Spaf et Alter, minoritaires, ont préféré se prononcer chacun de leur côté, alors que le SNPL majoritaire tentait d'allier vigilance et apaisement. Pourquoi ne pas avoir choisi de lancer un appel unitaire? Y aurait-il, dans la représentation syndicale des personnels techniques, des luttes d'influence?
Face au drame, les pilotes souhaitent démontrer que leur expérience au service de la sécurité est irremplaçable. Or, on sait que la réforme de la représentation syndicale dans les entreprises contraint les syndicats à obtenir au moins 10% des voix pour négocier des accords, 30% pour en être signataires. Sans un statut particulier reconnaissant que les pilotes forment un collège spécifique dans le groupe, ceux-ci ne sont pas assez nombreux pour que leurs syndicats accèdent à la représentativité imposée par la loi. Aussi, un préavis de grève a été déposé pour juillet par le SNPL afin de pousser le gouvernement à reconnaître la spécificité du collège des pilotes. S'ils n'obtiennent pas satisfaction, les syndicats de pilote sont condamnés à disparaître.
En plein débat sur la sécurité, les pilotes comptent bien s'imposer comme incontournables et mettre l'opinion publique de leur côté. Ce qui explique des prises de position parfois tranchées, faisant parfois apparaître des divergences entre syndicats dans la radicalité des propos. La direction avait tout intérêt à ne pas laisser gonfler une polémique qui, au final, n'aurait pu que lui nuire auprès de la clientèle. D'où l'accélération du programme de remplacement des capteurs. Le 10 juin, les revendications syndicales concernant les capteurs ont été satisfaites. Les pilotes n'auront pas, cette fois, à mettre leur menace à exécution.
Des ambitions fortes dans un ciel électrique
Le groupe Air France-KLM qui, à la pointe du transport aérien mondial, semblait se déjouer des turbulences auxquelles ses concurrents étaient confrontés, se retrouve lui aussi en situation difficile. Le groupe franco-néerlandais, dont l'Etat français est actionnaire à hauteur de 15,7%, a été créé en 2004 avec ses deux principales filiales Air France et KLM. Avec la crise, ses résultats financiers se sont soldés par une perte nette de 814 millions d'euros au cours du dernier exercice. Et la baisse d'activité dans le transport aérien mondial en 2009, correspondant à une perte de chiffre d'affaires de l'ordre de 9 milliards d'euros pour l'ensemble des 190 compagnies de l'Iata, ne laisse pas entrevoir le bout du tunnel. Pour autant, Air France KLM ne renonce pas à ses ambitions de croissance, comme l'ont montré la prise de participation par Air France de 25% dans Alitalia menacée de disparition, et le renforcement du partenariat établi avec l'américain Delta.
C'est pourquoi, malgré les difficultés économiques et la tragédie du vol AF447, le cours de l'action qui tournait autour de 11 euros avant le 1er juin, se maintient autour de 10 euros malgré la catastrophe. Comme si les investisseurs, à ce stade des investigations, continuaient de faire confiance au groupe aérien et ne craignaient pas, malgré l'image du stabilisateur à la dérive, de désaffection de la clientèle liée à cette catastrophe.
Mais même si la tragédie du Concorde d'Air France il y a près de dix ans est imputable selon l'enquête à une cause extérieure à la compagnie, même si l'Airbus A320 qui s'est écrasé il y a plus de vingt ans au Mont Saint-Odile était aux couleurs d'Air Inter avant qu'Air France ne l'absorbe, et même si Air France n'est plus la même entreprise que celle qui connut d'autres accidents il y a trente ans et plus, la compagnie pourrait difficilement faire face à une nouvelle tragédie à cause de la désaffection de clientèle qui s'en suivrait. Le groupe Air France-KLM est entré, aujourd'hui, dans une phase délicate de pilotage.

Gilles Bridier

Photo: Débris flottant du vol AF447 dans l'Atlantique sud  Reuters


Source: http://www.slate.fr/story/6445/air-france-af447-securite-profil-bas
_________________

http://pnc.vraiforum.com


 
Publicité






 PostPosted: Thu 11 Jun - 16:22 (2009)    Post subject: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 17 Jun 2007
Posts: 397
Localisation: Germany
Féminin
Votre compagnie: CE

 PostPosted: Fri 12 Jun - 15:27 (2009)    Post subject: Profil bas à Air France sur la sécurité La compagnie pourrait difficilement faire face à une nouvelle tragédie. Reply with quote Back to top

Franchemnt je sais plus quoi dire ! leur dernier crash me fait poser plusieur questions sur la sécurité chez airfrance ! car à chaque fois c'est  la même réponse qu'on obtient d'airfrance après chaque incident ! si ce n'est pas "la météo" c'est "la piste" si jamais de la faute d'airfrance ou airbus ! voilà quelques incidents graves d'airfrance qui font interroger pas mal de gens sur la sécurité avec airfrance : (cliquez sur l'inciedent pour voir le détail complet > Source: http://www.liste-noire.org/air-france-crashs-incidents-accidents-aeriens_95…



Incidents aériens de Air France (AF - AFR) 2009
le 01/06/2009, Océan Atlantique
2000
le 25/07/2000 à 16:45, Gonesse
19994 incidents
le 11/04/1999, à l'aéroport de New York Jfk
 
le 04/03/1999, Biarritz
 
le 02/03/1999, à l'aéroport de Paris Charles De Gaulle
 
le 12/02/1999, Grenouillet
1998
le 22/07/1998, Paris
19942 incidents
le 26/12/1994 à 17:00, à l'aéroport de Marseille
 
le 20/01/1994 à 05:45, à l'aéroport de Paris Charles De Gaulle
19934 incidents
le 10/12/1993, Nice
 
le 12/09/1993 à 21:05, Papeete-Faaa Airport (PPT), Tahiti
 
le 28/07/1993, à l'aéroport de New York Jfk
 
le 16/01/1993, Paris
1992
le 27/03/1992, à l'aéroport de New York Jfk
19902 incidents
le 14/08/1990, Paris
 
le 01/01/1990, à l'aéroport de New York Jfk
19892 incidents
le 23/08/1989, Algiers
 
le 13/02/1989
19883 incidents
le 24/07/1988, à l'aéroport de Delhi
 
le 26/06/1988 à 14:45, Mulhouse-Habsheim
 
le 10/04/1988, à l'aéroport de New York Jfk
1987
le 10/09/1987, à l'aéroport de New York Jfk
1986
le 18/05/1986, Paris
19852 incidents
le 02/12/1985, à l'aéroport de Rio De Janeiro Intl
 
le 20/02/1985, à l'aéroport de New York Jfk
19843 incidents
le 31/07/1984, à l'aéroport de Teheran
 
le 07/03/1984, Genève
 
le 18/01/1984, 113 km (70.6 mls) de Karachi
19832 incidents
le 27/08/1983, Genève, Sicily, Damascus, Tehran
 
le 09/05/1983, à l'aéroport de New York Jfk
19824 incidents
le 19/09/1982
 
le 04/08/1982
 
le 03/06/1982, Paris
 
le 17/03/1982, à l'aéroport de Sanaa
19812 incidents
le 13/07/1981, Paris
 
le 19/02/1981 à 14:46, à l'aéroport de Washington Dulles
1980
le 16/07/1980
19799 incidents
le 05/11/1979, Washington-Dulles, DC
 
le 31/10/1979
 
le 23/09/1979, Dakar
 
le 21/09/1979, près de Boston, MA
 
le 14/06/1979, à l'aéroport de Washington Dulles
 
le 02/06/1979, à l'aéroport de New York Jfk
 
le 15/03/1979, Dakar
 
le 12/03/1979, à l'aéroport de Francfort
 
le 04/02/1979, à l'aéroport de Washington Dulles
19782 incidents
le 12/12/1978
 
le 10/12/1978
19775 incidents
le 10/12/1977, près de New York, NY
 
le 01/12/1977, Mid-Atlantic
 
le 05/10/1977, Atlantic Ocean
 
le 12/08/1977, Benghazi, Brindisi
 
le 22/07/1977, à l'aéroport de Washington Dulles
19765 incidents
le 15/12/1976, Paris
 
le 07/09/1976, Ajaccio
 
le 28/08/1976, à l'aéroport de Ho Chi Minh
 
le 27/06/1976 à 12:30, à l'aéroport de Entebbe/Kampala
 
le 07/06/1976, au dessus de Mid-Atlantic
19752 incidents
le 20/06/1975, Caracas
 
le 12/06/1975, Mumbai (Bombay)
1974
le 24/07/1974, 20 km (12.5 mls) de Nantes
19732 incidents
le 18/10/1973, à l'aéroport de Marseille
 
le 11/08/1973, à l'aéroport de Strasbourg
1969
le 04/12/1969, de Caracas
19682 incidents
le 11/09/1968 à 10:34, 41 km (25.6 mls) au Sud de Nice, France [Mediterranean Sea]
 
le 06/03/1968 à 00:30, près de Pointe-à-Pitre
1963
le 26/09/1963, Oran
19623 incidents
le 30/07/1962, près de Coulommiers
 
le 22/06/1962, 25 km (15.6 mls) WNW de Pointe-à-Pitre
 
le 03/06/1962, à l'aéroport de Paris Orly
19613 incidents
le 12/09/1961, près de Rabat
 
le 27/07/1961, à l'aéroport de Hambourg
 
le 10/05/1961, 100 km (62.5 mls) au Nord de Edjele
1960
le 29/08/1960, 1,6 km (1 mls) de Dakar
1959
le 30/04/1959, à l'aéroport de Poitiers
19584 incidents
le 24/12/1958, à l'aéroport de Vienne
 
le 31/05/1958, au Sud de Moliere
 
le 30/04/1958, près de In-Salah
 
le 08/01/1958, à l'aéroport de Poitiers
19575 incidents
le 19/12/1957, au dessus de central France
 
le 06/12/1957, à l'aéroport de Paris Orly
 
le 02/11/1957, Toulouse
 
le 08/04/1957, Biskra
 
le 29/01/1957, à l'aéroport de Paris Orly
19563 incidents
le 12/12/1956 à 09:00, près de Dannemois
 
le 28/01/1956, près de Lyon
 
le 24/01/1956, Nantes-Chateau Bougon Airport
19552 incidents
le 21/09/1955, à l'aéroport de Bordeaux
 
le 18/03/1955, Beauvais
19542 incidents
le 25/08/1954, Gander, NF
 
le 03/08/1954, près de Preston, CT
19533 incidents
le 01/09/1953, Mt Cemet
 
le 03/08/1953 à 02:28, 10 km (6.3 mls) de Fethiye
 
le 10/04/1953, à l'aéroport de Miandrivazo
19524 incidents
le 05/12/1952, Antalaha
 
le 29/04/1952, près de Berlin
 
le 07/04/1952, à l'aéroport de Paris Le Bourget
 
le 03/03/1952 à 08:10, Nice
19512 incidents
le 11/08/1951 à 09:25, Moisville
 
le 03/02/1951, 12 km (7.5 mls) au Nord de Bouea
19505 incidents
le 30/07/1950, à l'aéroport de Marseille
 
le 14/06/1950 à 21:55, de Bahrain
 
le 12/06/1950 à 01:15, 5,5 km (3.4 mls) de Bahrain
 
le 16/02/1950, à l'aéroport de Cotonou
 
le 22/01/1950, Paris-Orly
19494 incidents
le 28/11/1949 à 16:45, St. Just-Chaleyssin
 
le 28/10/1949, Sao Miguel, Azores
 
le 20/10/1949, Karachi
 
le 09/04/1949, Nice
194810 incidents
le 23/11/1948, Toulouse
 
le 29/08/1948, Paris-Le Bourget
 
le 01/08/1948, North Atlantic
 
le 12/07/1948, à l'aéroport de Paris Orly
 
le 14/06/1948, Coulommiers
 
le 10/04/1948, Kano
 
le 10/02/1948, Paris
 
le 04/02/1948, Marignane
 
le 26/01/1948, Romainville
 
le 06/01/1948, près de Gonesse
194710 incidents
le 07/10/1947, Bone
 
le 04/10/1947, Pau
 
le 01/07/1947, près de Eseka
 
le 07/06/1947, à l'aéroport de Dakar
 
le 04/06/1947 à 23:00, près de Gèmenos
 
le 30/04/1947, Niamey
 
le 20/03/1947, Freetown
 
le 14/03/1947 à 14:00, près de Châteaubernard
 
le 05/03/1947, à l'aéroport de Paris Le Bourget
 
le 01/02/1947, 21 km (13.1 mls) au Nord de Lisbon
19467 incidents
le 04/09/1946 à 09:15, 5 km (3.1 mls) de Paris-Le Bourget
 
le 03/09/1946, près de Kjoge
 
le 08/08/1946, à l'aéroport de Paris Le Bourget
 
le 29/06/1946, près de Pau
 
le 04/02/1946, Mahon
 
le 02/02/1946, Belo
 
le 13/01/1946, Le Bouscat
19454 incidents
le 25/12/1945, près de Bangui
 
le 23/11/1945, Toulouse
 
le 10/11/1945, Paris-Le Bourget
 
le 10/09/1945, Paris-Le Bourget
_________________

http://pnc.vraiforum.com


 
Contenu Sponsorisé






 PostPosted: Today at 18:57 (2019)    Post subject: Profil bas à Air France sur la sécurité La compagnie pourrait difficilement faire face à une nouvelle tragédie. Back to top

 
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial Forum Index -> Forum Airfrance All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group