Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial Index du Forum Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial
Le site I'mPNC est heureux de vous accueillir sur ses pages et son forum.Il est dédié aux PNC (hôtesse de l’air et steward) et futurs PNC.Vous y trouverez des informations utiles pour débuter(centres de formation, adresses pour la visite médicale...)




 PNC Francais...PNC Du Monde...Exprimez-Vous C'est Votre Forum. Forum ouvert aux non inscrits aussi !! 
SkyCrew recruits, trains & employs cabin crew to Fly on Ryanair aircrafts in Morocco, for more info www.skycrewinfo.com
Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial Index du Forum -> Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial -> Forum Ryanair
Sujet précédent :: Sujet suivant  
MaGicMan


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2007
Messages: 7

 MessagePosté le: Mer 9 Déc - 02:35 (2009)    Sujet du message: Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus Répondre en citant Back to top

Hugo a écrit:
- citer 3 accidents aériens dramatiques pour argumenter que la sécurité serait moins élevée dans une ou l'autre des entreprises parait audacieux si on ne prend pas en compte : le nombre de vols par jour, le type d'exploitation ou d'autres paramètres tels que les budgets, les durées ou encore le fond du programme de formation, de maintenance etc... qu'en pensez vous?


Hugo



Apparement vous faites erreur , voir même une erreur grave ! alors on comprend que 3 crachs depuis 2000 ce n'est rien pour vous !? apparement vous ignorez que EasyJet ou Ryanair , surtout Ranair, dépasse airfrance au niveau de nombre de vols opérés chaque jour depuis l'été. et ce n' est même pas ça le sujet ! apparement Monsieur Hugo vous vous êtes donné la vocation de défendre une societé capitalisate arrogante telle qu'airfrance ! Bravo ils vont bientot vous attribuer des actions pour gratos ! Okay Je vous conseile de voir cecei avant de continuer dans l'erreur http://pnc.vraiforum.com/t811-Les-Trous-d-Airfrance.htm

 
Publicité






 MessagePosté le: Mer 9 Déc - 02:35 (2009)    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Hugo
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: Mer 23 Déc - 19:51 (2009)    Sujet du message: Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus Répondre en citant Back to top

Bonjour Admin,

je n'ai pas le plaisir de vous connaitre mais vous avez signé de votre prénom :-).
Par contre je réitère que nous ne sommes pas d'accord et je ne comprends pas pourquoi je me fais traiter sur votre forum de "fasciste"? est ce là l'argument?
Il semblerait que certains acteurs locaux publics ne veuillent plus subventionner ce système :


Alain Claeys, maire de Poitiers et président de la communauté d'agglomération poitevine (CAP), n'a pas attendu de recevoir le courrier de Michel Boutant, le président du conseil général de la Charente, pour lui répondre! A une semaine d'intervalle, les deux élus ont piqué la même colère contre la compagnie aérienne à bas coût Ryanair qui dessert les aéroports de Poitiers et Angoulême. L'un et l'autre refusent d'être les vaches à lait d'une compagnie qui enregistre des profits confortables et de faire payer au contribuable ce que les usagers des lignes ne paient pas.

«Chantage inadmissible»

Pour mémoire, le syndicat mixte de l'aéroport Angoulême-Cognac - formé du conseil général et de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) d'Angoulême - s'est engagé à verser 925 000 ? sur trois exercices à Ryanair: 400 000 en 2008, 300 000 en 2009 et 225 000 en 2010. En contrepartie, Ryanair assure pour cinq ans (2008-2012) la liaison Angoulême - Londres d'avril à octobre.

Or, par courrier en date du 7 décembre, Ryanair réclame 175 000 ? de plus l'an prochain. «Chantage inadmissible», a répondu Michel Boutant (CL du samedi 12 décembre). Jeudi dernier, il a expédié un courrier à tous ses collègues qui, en France, travaillent avec Ryanair et notamment dans la Vienne, la Haute-Vienne, en Dordogne et Charente-Maritime. Il leur propose de «constituer un front commun». «Car pris individuellement, chaque département, chaque collectivité est otage de Ryanair qui menace les réfractaires de fermeture de lignes et fait miroiter une augmentation de trafic aux autres.»

Dans la Vienne, Ryanair a perçu 9 millions d'euros d'aides en dix ans. La subvention 2009 s'élevait à 1,1 million. Pour 2010, la compagnie réclame un million de plus au syndicat mixte de l'aéroport qui regroupe le département, la CAP et la CCI de la Vienne.

Si Département et CCI étaient prêts à allonger la monnaie, Alain Claeys, le président de la CAP, a dit non jeudi. Vendredi, malgré l'avis favorable de ses deux partenaires, il a réussi à bloquer le vote du budget du syndicat mixte. Il réclame le statu quo en 2010 par rapport à 2009. Comme Michel Boutant, il rappelle que donner plus c'est transgresser les règles fixées par Bruxelles. Et comme Michel Boutant, il en appelle aussi à une réaction commune de toutes les collectivités territoriales.

Article de - La Charente Libre

Bien sur ce avant de me faire à nouveau traiter de fasciste, je souhaite à ceux qui acceptent un débat argumenté de joyeuses fêtes de fin d'année :-)

Bons vols

Hugo


 
Pierrot
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 03:59 (2010)    Sujet du message: Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus Répondre en citant Back to top

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Ce que l'on peut lire sur ce forum est affligeant... Ce n'est rien d'autre que propagande et démagogie, à l'image du patron de la compagnie qui vous emploie, M. l'Admin... Comment peut on se réjouir du malheur des employés de compagnies concurrentes? Où est passée la solidarité entre PN?
Si vous aimez travailler pour la gloire, tant mieux pour vous, mais de là à devenir irrespectueux envers les autres, que cela vous apporte-t-il? Faites vous cela par jalousie? Est-ce que tous les employés de votre compagnie sont comme vous? J'ose espérer que non. Espérons qu'ils vont pouvoir garder leurs emplois, car quand on voit le nombre de fermetures de lignes annoncées, cela ne présage rien de bon. En tout état de cause, si vous veniez à perdre le votre, je ne vous plaindrai pas, cela ne sera qu'une bonne leçon d'humilité pour vous. Vous n'êtes pas digne d'exercer ce métier, vous faites tout simplement honte à la profession.


 
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 402
Localisation: Germany
Féminin
Votre compagnie: CE

 MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 12:27 (2010)    Sujet du message: Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus Répondre en citant Back to top

Bonjour Pierrot,

Dans ce cas là c'est Reuters qui doivent être des jalous car ce sont eux qui ont donné l'information, lisez bien mon poste! Mort de Rire Ce forum est là pour informer et non pas pour faire de la politique comme vous le prétendez sinon on aurait supprimé votre poste au moment même ou vous l'avez posté Okay ! on se réjouit pas pour le malheur des autres et on se permettra jamais de le faire. Ici on informe en donnant une information précise et dans la plus part des cas ce sont des articles de press que nous incitons tout en faisant référence à la source d'info ! alors SVP arrêtez de dire qu'on se réjouit pour la perte d'emploi de nos camarades travaillant pour les autres compagnies aérienne en dehors de Ryanair et Easyjet. Ce forum a été réalisé afin de donner la parole à Easyjet et Ryanair. Nous somme très objectives et nous le seront toujours. ici votre parole ne sera jamais supprimée et elle sera bien entendue et prise en compte et ceci est la fierté de notre forum ! je vous souhaite une bonne continuation Pierrot ! vive le forum Okay

Cordialement
Admin
_________________

http://pnc.vraiforum.com


 
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 402
Localisation: Germany
Féminin
Votre compagnie: CE

 MessagePosté le: Ven 8 Jan - 13:12 (2010)    Sujet du message: Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus Répondre en citant Back to top

Ryanair : l’Etat doit faire respecter le droit pour la CGT
 
 
 
  
 
 
 
 
Les conditions tarifaires imposées par Ryanair aux aéroports qui l’accueillent, dénoncées par lefigaro.fr il y a un an et demi sont restées sans suite. La CGT relance le débat sur les pratiques de la compagnie aérienne irlandaise à bas coût, sur la question des cotisations sociales.En juillet 2008, lefigaro.fr publiait en exclusivité une enquête sur les très curieuses relations commerciales que la compagnie Ryanair entretenait avec les aéroports qu’elle desservait. Les multiples rapports des chambres régionales des comptes, dont nous faisions la synthèse, étaient éloquents.
Outre l’exigence de tarifs très préférentiels demandés aux aéroports, la compagnie irlandaise conditionnait sa venue à la signature d’un contrat dit «de promotion» avec l’une de ses filiales. De tels agissements, totalement contraires au droit communautaire, sont curieusement restés sans réaction, les plus hautes instances de l’Etat, dont le rôle est pourtant de notifier à Bruxelles de telles pratiques, préférant visiblement gagner du temps. Alors, Ryanair, intouchable ? Pas si sûr ! Car le vent favorable à cette compagnie est peut-être en train de tourner. La contestation est arrivée de là où on ne l’attendait pas forcément. De la CGT ! Ce syndicat s’est en effet inquiété des conséquences sociales de la création par la compagnie d’une base à Marseille, dont les salariés, ne bénéficiant pas de contrat de droit français, ne cotisent pas auprès des organismes sociaux du pays dans lequel ils vivent.
Ainsi, le 2 décembre dernier, la CGT a-t-elle été reçue par le directeur de cabinet du secrétariat d’Etat aux Transports, Marc Hamy, qui était accompagné d’un représentant de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Objet de ce rendez-vous : «Demander à l’Etat de faire appliquer le droit, car on a l’impression qu’il joue la montre», confie José Rocamora, le secrétaire du syndicat CGT Air France.
C’est d’ailleurs la compagnie nationale qui, à Marseille, a décidé d’aller devant la justice pour contester la très surprenante différence de tarifs des redevances passagers selon qu’ils partent des terminaux 1 ou 2. À la suite de cette procédure, le conseil d’Etat a annulé le 7 mai 2008 les tarifs 2006 et 2007 au départ mp2, et le 26 décembre 2008 les tarifs 2008 au départ des terminaux mp1 et mp2. A titre d’exemple, le tarif de la redevance passager Europe au terminal MP2 était, en 2007, de 1,22 euro par passager, elle été revalorisée à 2,85 euros après la décision du conseil d’Etat. Le tarif du terminal 1 restant à 6,12 euros.
L’Union interfédérale des transports CGT a décrit dans un préambule le fonctionnement de Ryanair à l’aéroport de Marseille-Provence, mettant en évidence le non-respect des règlements nationaux et communautaires. «Avec pourtant un chiffre d’affaires de 260 millions d’euros, Ryanair s’exonère du paiement des taxes et des cotisations sociales, précise le syndicat, ce qui constitue un dumping face à ses concurrents.»
Dans une note interne du 15 novembre 2005 dont lefigaro.fr a pu prendre connaissance, l’aéroport précise à ses collaborateurs que «les conditions de coût très favorables faites à Ryanair ne permettent pas de satisfaire à ses exigences en termes de rentabilité et qu’il convient donc de compenser par un accompagnement sous forme d’aide financière». Cela débouchera en 2006 sur un contrat avec Airport Marketing Service, l’une des deux filiales marketing de Ryanair, l’autre étant Leading Verge, dont le siège social se trouve sur l’île de Man. En lisant cette note, on comprend que les tarifs des redevances passagers ainsi que le montant de la subvention marketing ont été fixés de façon à répondre aux vœux de la compagnie à bas coût. D’après les calculs de la CGT, la somme des cotisations sociales non payées, des redevances réduites et des subventions représente 38 euros par aller-retour vendu.

Protestations du président du conseil général de Charente

Les exigences de Ryanair ont d’ailleurs récemment donné lieu à un coup de gueule de Marc Boutat, le président du conseil général de Charente, lequel a dénoncé le «chantage» de la compagnie, qui demandait aux partenaires publics une rallonge de 175.000 euros pour continuer à opérer depuis l’aéroport de Angoulême - Brie Champniers, «sachant que l’accord conclu pour 2007-2012 prévoyait déjà le versement de 925.000 euros».
«Il est vrai que cette compagnie n’a pas le même niveau de courtoisie que les autres», confie, très diplomate, Hervé de Place, le président du directoire des aéroports de la Côte d’Azur qui gère celui de Nice, où la compagnie irlandaise ne représente que 0,7% des passagers et n’a donc pu imposer ses règles comme elle le fait dans les petits aéroports où elle est seule à opérer.

Quand Ryanair déserte l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse

L’EuroAirport de Bâle-Mulhouse vient de subir le diktat de Ryanair. N’ayant pu tenir les volumes de trafic sur lesquels elle s’était engagée et ne pouvant donc prétendre aux réductions de tarifs qui y étaient liées, la compagnie irlandaise a, en cours de contrat, exigé des «aménagements de tarifs». L’EuroAirport, qui est un organisme trinational et a donc une obligation de transparence, n’a pas voulu – et pas pu – se soumettre. En 2008, la compagnie irlandaise a donc décidé de suspendre ses vols pendant six semaines, mettant ses premières menaces à exécution. Puis le couperet est tombé fin 2009 avec une suspension totale des vols.
L’EuroAirport étudie actuellement les suites juridiques à donner à cette rupture de contrat. Avec 150.000 passagers, Ryanair représentait 3,5% du trafic de cet aéroport, peu de chose pour une compagnie qui en transporte 50 millions par an, mais c’est pour elle une manière de dire aux autres aéroports : «Si vous ne faites pas ce que je veux, voilà ce qui vous pend au nez.»

Manchester et Mulhouse ont refusé les conditions de Ryanair

Cette mésaventure est aussi arrivée à l’aéroport de Manchester, qui, comme Mulhouse, avait refusé de baisser ses tarifs. «La totalité des aides et tarifs de faveur attribués à Ryanair représente son bénéfice annuel, tonne José Rocamora. Il s’agit d’une flagrante distorsion du principe de la concurrence.»
La direction générale de l’aviation civile, que nous avons interrogée, se dit «particulièrement vigilante sur la question du respect du droit social» et affirme que «s’il n’est pas respecté, des poursuites pénales seront engagées». Quant aux subventions déguisées, elle souligne qu’elle a notifié à Bruxelles en 2007 le cas de Pau et… attend la réponse des instances bruxelloises.
Il reste néanmoins surprenant que les rapports des chambres régionales des comptes, qui pointaient entre autres Biarritz, Carcassonne, Beauvais, Brest ou Tours, n’aient toujours pas été suivis d’effet. Sans ces aides diverses, Ryanair ne pourrait pas opérer sur des aéroports aussi secondaires avec des tarifs aussi bas et des bénéfices aussi importants.

François Delétraz

Source: http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=130882879

 

 

_________________

http://pnc.vraiforum.com


 
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 402
Localisation: Germany
Féminin
Votre compagnie: CE

 MessagePosté le: Mar 12 Jan - 15:41 (2010)    Sujet du message: Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus Répondre en citant Back to top

L’aéroport de Marseille profite du low-cost
Grâce principalement à Ryanair, le trafic est en croissance de 4,7% cette année.

L’aéroport Marseil­le-Pro­vence a joué gagnant en mi­sant sur les low-costs. En pleine tempête pour le transport aérien, la plate-forme provençale enregistre un progrès de 4,7% en 2009 et pulvérise son record historique de fréquentation avec 7,3 millions de passagers.
Le site se situe ainsi à contre-courant des aéroports européens qui affichent un recul moyen de 7,2%. «Marseille est un des rares aéroports à être en croissance avec Milan, Berlin et Édimbourg», soulignent ses dirigeants. Aéroport de Paris affichait ainsi un recul de 5% fin novembre et Nice vient d’annoncer une baisse annuelle de 5,3%.
Échaudé par la mise en service du TGV Méditerranée qui lui avait fait perdre un million de passagers, Marseille-Provence a misé très tôt sur les low-costs en adoptant une stratégie originale. «Nous sommes les premiers à avoir pris le problème par le bon bout en baissant nos prix de revient avant de baisser nos tarifs», souligne Jean-François Bigay, le président de l’aéroport.
Marseille-Provence a en effet choisi de mettre en service fin 2006 une aérogare spécifique à bas coûts en lançant un appel d’offres international pour attirer des compagnies. Ryanair, qui a emporté la compétition et signé un contrat pour cinq ans, a, depuis, basé quatre avions à Marseille et fait exploser sa fréquentation.

Pas de subventionsL’an dernier, le trafic traditionnel de l’aéroport a diminué de 4,8% quand celui des compagnies à bas coûts s’envolait de 57,6% avec 1,67 million de passagers (dont 89% pour Ryanair), soit près du quart du trafic total de la plate-forme, et des coef­ficients de remplissage en hausse. Pour autant, Marseille-Provence n’est pas confronté au même chantage aux subventions que les petits aéroports. Angoulême ou Poitiers ont ainsi été menacés par Ryanair de fermeture de ses lignes s’il ne bénéficiait pas de nouvelles aides. «Seuls les aéroports de moins d’un million de passagers peuvent donner des aides aux compagnies. Nous, nous avons fait le choix d’une aérogare spécifique nous permettant de baisser nos tarifs», assure Jean-François Bigay.
Et pour ce dernier, au bout de trois ans de bataille juridique de la part d’Air France qui a contesté les tarifs de MP2, l’aérogare low-cost, pour concurrence déloyale, «il est acquis que les tarifs de MP2 sont bien les tarifs de MP2 sans transfert de la part de l’aérogare traditionnelle. Nos tarifs ont été homologués plusieurs fois par les ministères des Finances et des Transports». La révision annuelle des tarifs qui va avoir lieu dans les prochains jours donne toutefois lieu à «quelques ajustements» difficiles parmi les 150 tarifs différents de l’aéroport, reconnaît Jean-François Bigay. Sous la pression d’Air France et de la CGT, qui tire à boulets rouges sur Ryanair.
_________________

http://pnc.vraiforum.com


 
Contenu Sponsorisé






 MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:14 (2016)    Sujet du message: Suppressions de postes et de lignes sous peu chez Aer Lingus Back to top

 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hôtesse de l'air, steward, cabin crew, PNC, Personnel navigant commercial Index du Forum -> Forum Ryanair Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com